La place du mémorial invisible

En 1993, sous la houlette de Jochen Gerz, les étudiants en arts plastiques ont créé, en signe de protestation contre le racisme, la « place du mémorial invisible » : ils ont encastré 2 146 pavés sur le chemin qui mène au château après avoir gravé, sur le côté caché sous terre, des noms de cimetières juifs.

  • Horaires d’ouverture
    libre accès
  • Entrée
    gratuite

Plan de ville et adresse

Schlossplatz

Schlossplatz
66119 Saarbrücken